L’autre Dieu

L’autre Dieu de Marion Muller-Colard

« Je ne sais comment Dieu s’arrange avec mes petits arrangements. Je crois simplement entendre, dans le livre de Job, la supplication muette d’un Dieu qui cherche un homme pour le sauver. Le sauver de la relation contractuelle dans laquelle la religion le ligote souvent. En Job, Dieu cherche l’homme qui croit en lui pour rien... Et à la fin d’un long chemin, il trouve un homme qui croit en lui pour tout.

J’aimerais être cette femme de foi, enracinée dans la Parole première d’un Dieu qui me préfère à rien et m’invite avec lui à poser des limites au chaos. J’aimerais prendre le relais du Shaddaï  dans mes errances intérieures, et savoir dire à mon amertume ; ça suffit ! Rien n’est dû, tout est donné. Quoi qu’il arrive, réjouis-toi que le soleil, chaque matin, se lève sur le monde et invite tous les désespérés à brandir avec lui une opposition inconditionnelle à la nuit.

Respire, prends courage, ouvre tes volets. Tant qu’il fait encore jour, travaille aux œuvres de celui qui a créé la vie. »

 

Mon commentaire : Je suis persuadée que Dieu ne cesse de nous chercher , il a soif de notre réponse à son Amour . Un Amour qu’on ne peut concevoir ni sentir dans sa totalité, sinon on en mourrait.

Un Amour si fort, si puissant (Shaddaï : un des noms de Dieu , en hébreux : Dieu puissant) qu’Il ne peut s’empêcher de partager avec les hommes. .

« Voici , je suis devant la porte et je frappe ; si l’on m’ouvre la porte, j’entrerai, et dînerai avec lui et lui avec moi » (Ap, 3, 20)

Voir ici la critique de La Croix sur ce livre

Ce contenu a été publié dans Foi et spiritualités, Textes d'auteur, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à L’autre Dieu

  1. Catherine dit :

    Très belle photo
    Merci Annick de nous faire partager tes créations, poèmes, coups de cœur, et méditatios spirituelles.
    Ainsi donc grâce à ton site (bravo Bruno) je retrouve malgré mon éloignement nos nombreux échanges autour d un thé.

  2. Tassin Michelle Marie dit :

    Merci Annick de m’avoir ouvert ton blog. Un peu picoré, un peu parcouru et un peu lu. J’y reviendrai c’est certain. merci d’avoir la simplicité d’être toi et de savoir que c’est infiniment précieux à partager avec les autres. Plaisir du lien déjà avec d’autres encore inconnus, pas encore connus qui te lisent aussi.
    Merci a Bruno aussi pour ce blog clair, facile à parcourir et beau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *